29 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« voie de garage »

Mon inquiétude pour celui-ci qui se pose les questions qu’on peut avoir à l’adolescence alors qu’il n’est qu’en primaire. Qui dit vouloir abandonner la vie parce qu’elle ne lui convient pas : la douleur d’exister déjà présente de manière accrue, accompagnée de la voie de garage comme solution. Que dire sinon laisser dire. Poser des questions pour qu’il réfléchisse. Qu’il n’est pas seul avec ça. Comment supporter sa souffrance, cette souffrance qui renvoie à la difficulté de vivre opérante pour tout à chacun ?

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...