30 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« soupir »

Il se plaint de mes cris. Moi qui écrit pour ne pas que mes cris rejaillissent sur lui.

Et qui écrit pour accepter sans crier que le monde ne soit pas en ordre ni à mon idée, pour admettre ce décalage, juste en soupirant.

Dans le cri, il y a le reproche aussi qui est à la longue difficile à supporter, la consigne à respecter est une barrière plus aisée. La rappeler plutôt que de toucher à leur être ?

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...