Archive | septembre 2015

27 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« in-juste »

Recevoir un jour une claque injuste sur la joue droite et répéter la scène ensuite, indéfiniment, à chaque seconde de son existence.

Lire la suite

Tags:

26 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« matériel »

Senti-ment de lourdeur. Espérer obtenir quelque chose mais ça tourne autour de rien et il s’agit de s’en satisfaire. Plaisir éphémère d’avancer dans la lourdeur des taches matérielles.

Lire la suite

Tags:

25 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« féminin »

Mère, sœur, fille…confusion. Protection pour leur aveuglement, leur fragilité, admiration pour leur toute puissance, peur de leur infinitude et de leur aveuglement. Le féminin, Etre sensible à leur singularité, c’est important.

Lire la suite

Tags:

25 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« senlitude-sotiment »

Sentiment de solitude avancée.

Lire la suite

24 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« racontages »

Elle fabule. Comment, sans la froisser, lui dire qu’elle n’est pas la plus forte, la plus belle ou la plus laide, la mal aimée. Comment l’empêcher d’osciller entre ces extrêmes ? Comment incorporer un peu de manque et d’incertitude dans ses racontages ?

Lire la suite

Tags:

24 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« paranoïa »

Un tempérament inquiet qui ne se départit pas. Comme une légère paranoïa.

Lire la suite

Tags:

23 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« pragmatique »

Peut-on excuser indéfiniment  quelqu’un pour s’empêcher de le détester ? Comment ne pas être dans le binaire « bien » et « mal », « bon » et « mauvais », dans le jugement ? Comment rester pragmatique ?

Lire la suite

Tags:

23 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« inadmissible »

Je l’abandonne à une situation difficile, sans espoir. Je ne peux rien faire. Je bats du vent. Qu’elle sache que je suis là pour recueillir son incompréhension d’un état de fait inadmissible.

Lire la suite

Tags: ,

21 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« pâtir »

Il n’est pas possible d’avaler sa vie si vite. Ferme la bouche et découvre ta faim. Quitte à en pâtir…

Lire la suite

Tags:

21 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« énoncé-énonciation »

-          « L’incertitude de la pensée par rapport à la rondeur de la logique rend fragile », pensait le hibou. N’est ce pas plutôt la difficulté, l’imperfection, la non complétude dans l’énonciation par rapport à la foi dans l’énoncé ?

Lire la suite

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...