01 octobre 2015 ~ 0 Commentaire

« impossible »

Impossible de supporter une expression de questionnement ou de souffrance ou de pleurs dans le visage d’un enfant. Impossible d’accepter la misère humaine.

Pourtant dès que l’intérêt se porte sur le manque à être c’est-à-dire non pas sur ce qui est arrivé, l’évènement, mais sur l’effet que ça a eu, sur les difficultés que ça entraîne, sur ce qui est irréparable mais à tenter de réparer pourtant, une singularité se profile et c’est plus facile.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...