25 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

constat

Le corps attiré par un objet, qu’il ne se sent pas de pouvoir faire sans, qu’il ne peut commencer sa journée sans. C’est curieux, non ? Comment faire avec ça ? Qu’il est en manque sinon. Drôle de constatation. Comment l’apaiser ? Comment le détendre ? Comment le détourner de ça ? La limite est inscrite mais l’attirance plus forte. Comment accepter cette séparation d’avec ce qui serait en passe d’être comme le bien suprême ? Accepter ce manque sans croire que le ressentir est un échec à la réussite.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...