28 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

« interrogation »

Il souriait de la voir faire. Ça faisait une belle image. Il savait ou croyait que ce n’était qu’une face de la pièce, l’autre était beaucoup plus triste.Il devait supporter cette superbe arrogance, ce narcissisme éblouissant, ce reniement de lui-même. Il pensait avoir un rôle dans la seconde partie, consoler, cacher ce manque de gaieté, ce manque de volonté, ce manque de repères après le trop plein exibé sur la scène du monde. Il compatissait, tentait de comprendre et de se faire une place alors qu’elle ne lui demandait rien d’autre que d’aller lui acheter des cigarettes. Des êtres qui ont été chers restent ainsi à jamais de gros points d’interrogation et d’incompréhension.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...