30 janvier 2016 ~ 0 Commentaire

« décision »

Où retrouver le goût de rire et pourquoi, de quoi ?
Dans les lointains souvenirs, de quoi peut-on rire ? Ca ne fait pas rire est plutôt la phrase qui vient. Alors ce n’est pas le mot rire qui convient, c’est plutôt l’étonnement .
L’étonnement est une sensation coutumière. Etre étonné de ce qui se produit, de ce qui se dit.
Le chemin du rire est sablé, recouvert, impossible à retrouver, même de soupconner son emplacement est impossible. Que faut-il voiler de triste, de sordide pour trouver à rire en telle situation ? Faut-il voiler la mort qui peut se cacher à tous les coins de rue, l’indifférence des uns à la souffrance des autres, son propre désarroi à ne rien maitriser, à devoir subir et juste à être capable d’arracher à la vie les restes, les en trop des autres, à se dire qu’il y a les gens fortunés ou de bonne fortune et les autres, à ne pas s’octroyer la possibilité de prendre une décision ?

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...