10 mars 2016 ~ 0 Commentaire

« traumatisme »

Le traumatisme du lien qui ne tient pas. La fusion, l’aveuglement, le trop près pour remédier à ça. Qu’est ce que leur brutalité a pu faire entrapercevoir ? L’abandon si il n’y avait pas soumission. La nécessité de se trouver une place par la force, en forcant le trou qui ne voulait pas s’ouvrir. Tenter toujours de cerner un manque pour pouvoir le combler.
Les erreurs : un manque, ça se respecte. Ne pas confondre un défaut et un désir. Il n’y a pas de bonnes excuses à la violence sur autrui par personnes ayant autorité. Il n’est pas possible de forcer le lien. Mais il est envisageable d’être tacticien.
Ce traumatisme, ça a été un coup dans le ventre.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...