15 avril 2016 ~ 0 Commentaire

« lutte sans fin »

S’appuyer sur l’amour. S’appuyer, s’adosser. Plutôt que sur une lutte sans fin, contre la déraison d’autrui. C’est ce qui apparait dans la relation avec les enfants.
Nécessité d’une langue étrangère dans laquelle se baigner, se caresser, aimer. Et puis d’une autre et d’une autre encore. Pour approcher plus précisément ce qu’il y aurait à dire.
Un point d’aveuglement, d’erreur qui a pris tellement de temps. Encore aujourd’hui ?

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...