28 avril 2016 ~ 0 Commentaire

« avaler l’horreur »

Une horreur en rapport avec la voix et sa bouche et c’était à la fois obligé d’entendre les injures et de voir avaler la nourriture. Cette bouche qui médit et qui jouit de sa méchanceté tout en se montrant le contraire. L’enfant a eu de la chance, elle était du bon coté. Mais il y a eu quand même une ou deux filles qui en ont pâti, devenues folles.
L’horreur de n’en pas être dupe.
Avaler le mensonge et être complice. Les semblants et leurs limites.

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...