28 juin 2016 ~ 0 Commentaire

« Entrelacer un vide »

Être aidé et aider à soutenir ses envies : moins crier , davantage négocier par la parole, allonger la patience et la compréhension (ne pas penser que l’autre sait déjà), formuler l’interdit (ne pas l’expliquer n’est pas synonyme de le hurler).
Être choqué par le vide intérieur. Comment a-t-elle pu faire pour prendre des décisions dès son plus jeune âge, sans interlocuteurs, sans aucun intérêts d’autrui pour elle ? Remplir par une image, collée à une ingurgitation de nourriture, jusqu’à plus soif, tant la difficulté était énorme et profonde. Aider à la prise de décisions, soutenir un désir.
Toute une vie, chercher un autre dont les paroles accrochent et ne trouver qu’une image et un objet.
Entrelas à construire.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...