Archive | octobre 2016

31 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« haine »

La haine que recèle ses morsures. La haine de soi, la haine de l’autre qui ne peut se dire, qui se cache sous l’amour, sous la couverture de l’amour filial. Obligé d’endurer car « tout va bien ». Coller à la paroi, coller à sa petite vérité, à laquelle on tient. Pousser, se hisser sur ses pieds […]

Lire la suite

Tags:

31 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« genou »

Elle voulait que sa fille soit malheureuse, qu’elle ne la laisse pas tomber dans son propre malheur. La fille le vivait comme la juste punition permanente de n’être pas assez. Associée dans le malheur et la tristesse. Tentée de fuir mais incapable d’abandonner sa mère et sa peur. Je-nous.

Lire la suite

Tags:

31 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« calmer »

Il fallait calmer le jeu mais là, c’est trop radical.

Lire la suite

Tags:

30 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« dormeurs »

Il cherche un poids, une consistance, une vérité massive. Elle voulait l’incarner. Ils ne l’ont jamais vue. Personne ne l’a vue, elle était comme transparente. Ils étaient hermétiques à ce qui se voit, s’entend, se joue devant eux, endormis, indifférents, narcissiques.

Lire la suite

Tags:

29 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« fantasme »

Vouloir peser. Reprendre les idéaux paternels : les faire consister, défendre sa position, son idéal féminin (coq en parade, du vent). Quel fantasme met-il en jeu, pièces à jouer répétitivement ? Une ombre dans l’ombre d’une femme. Quel rôle oblige-t-il à endosser ? Sa jouissance est constamment mise en avant dans le discours. Les autres […]

Lire la suite

Tags:

28 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« plutôt que »

Tentez de percer le ballon de baudruche plutôt que de continuer à le faire tenir !!!

Lire la suite

Tags:

25 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« sans limites »

C’est un barrage, un poids, une lourdeur, un mur infranchissable, pourtant rempli de gentillesse mais sans limites.

Lire la suite

Tags:

22 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« lassitude »

Il y a eu surement beaucoup d’ennui, une lassitude, un dégoût d’être rabattu en permanence sur ces objets. Lutter contre cette tendance a du demander beaucoup d’énergie. Comment ouvrir ? C’est justement la question du désir de savoir : ne pas fermer, ne pas savoir, poser des questions, encore. Oser créer de l’espace par le […]

Lire la suite

Tags:

20 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« beauté féline »

Supporter la beauté de la castration par l’idée d’un manque. La trouver belle le temps d’un regard, celui du tout. Il n’a imprimé qu’une image et l’a retenu., accolée à l’impression de voir un animal. Un félin.

Lire la suite

Tags: ,

20 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« regard »

Choisir dans tout ce qu’il y a à faire : choisir et non pas se laisser mener par : plaisir plutôt qu’obéissance, plaisir plutôt que ravalement, ne pas se laisser captiver. Chercher à tout prix un regard, une parole, une personne reconnaissante peut conduire à une répétition annihilante de la subjectivité. Continuer de se voir […]

Lire la suite

Tags:

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...