31 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« genou »

Elle voulait que sa fille soit malheureuse, qu’elle ne la laisse pas tomber dans son propre malheur. La fille le vivait comme la juste punition permanente de n’être pas assez. Associée dans le malheur et la tristesse. Tentée de fuir mais incapable d’abandonner sa mère et sa peur. Je-nous.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...