31 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

« haine »

La haine que recèle ses morsures. La haine de soi, la haine de l’autre qui ne peut se dire, qui se cache sous l’amour, sous la couverture de l’amour filial. Obligé d’endurer car « tout va bien ». Coller à la paroi, coller à sa petite vérité, à laquelle on tient. Pousser, se hisser sur ses pieds pour voir plus loin. La haine de devoir cacher.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...