25 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

« mots »

Comment les mots accrochent-ils quelque chose du corps et lui donnent consistance ? Pourquoi est ce que ça fait du bien de parler, de s’expliquer ? Pourquoi est ce que de parler, ça peut des fois saouler ou d’autres fois apaiser ? Distinguer la répétition, l’inédit dans la répétition (ce qui revient). Et quand l’autre parle ?
Pourquoi parler et écrire n’est-ce pas la même opération ? Ou bien ça dépend de l’interlocuteur. Et lire alors ?
Dans la lecture, il y a un : il a osé le dire, lui, ce qui est pensé tout bas.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...