25 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

« structure »

Ne pas trouver de points d’arrêt, dans le bien ni dans le mal.
Passer sur un objet une entente double : vouloir se fondre avec et s’en défendre parce que la morale l’interdit, l’esprit l’interdit, parce que c’est interdit. Se faire mal de ne pouvoir trancher, se décider ainsi, avoir envie, le faire, s’en vouloir ensuite, culpabilité. Et pas de plaisir, jamais, car la culpabilité est toujours présente… Cela signe donc le chemin à prendre, il n’y a pas de choix : il faut se retenir car il n’y aura pas de plaisir dans la réalisation de l’acte. C’est ainsi structuré.

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...