27 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

« plaisir »

La peur recommence : une impression d’être tout en bas et sentir la nullité toute proche. La peur, pour quoi faire ? Elle avait disparu et de manière irraisonnée, elle réapparait. La nullité a toujours été proche. Où est le plaisir ? C’est la seule force qui compense la peur.
Croire en Dieu ou au Nirvana, c’est toujours croire. Ne pas s’y croire. Ne pas croire en des capacités. Mais est ce là que ça se situe. Peur-être toujours au niveau du plaisir.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...