05 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

« temps »

Accepter de ne pas être relié, que le centre soit en lui, plutôt qu’à l’extérieur, plutôt qu’il n’accepte de se relier à un autre par la jouissance pour se repérer. Accepter d’avoir la tête qui tourne, d’avoir envie de verser des larmes, de ne pas savoir où il en est, d’attendre sans maitriser. Laisser agir le temps. Le prendre, enfin, comme on prend le bus et ne plus le voir filer à coté.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...