26 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

« cri silencieux »

Pas d’éclats. Est ce synonyme de pas de chances ? Ce qui est fragile, c’est l’estime de soi, oscillant entre rêve grandiose et ravalement maximum. Des identifications à balayer ? Toujours un peu déloger le voile, sinon c’est l’aveuglement qui prime. Encore des efforts, oui mais il n’y a aucun autre espoir.
Peur de rencontrer l’illimité vivante de l’autre. Effroi, paralysie, bouche ouverte, un cri silencieux.

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...