20 février 2017 ~ 0 Commentaire

« zut »

Attendre une facilité, encore, pour arrêter de réfléchir et se laisser aller, ne plus être sur le qui vive et la méfiance, pour s’échapper à soi même, aux monde humain.
La réalité décrite de certains films dit « bons films » est très violente. C’est trop, insupportable, ne pourrait-il pas y avoir plus de semblants, de culture, de savoir-vivre ensemble, de règles de conduite, de retenue, d’idéaux communs ? Non. Zut.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...