22 février 2017 ~ 0 Commentaire

« dire »

Ne pas arriver à le dire, à sortir les mots articulés, ne pas ouvrir la vanne, tourner le robinet et alors continuer à boucher plutôt que d’avancer sur le chemin.
Garder cette sensation de lourdeur, d’immobilité, pour savoir où le corps sera retrouvé.
Quand les bras ne répondent plus, la tête s’affole. C’est d’abord le corps qui ne va plus et alors la confiance s’en va.
Effectivement à ne pas aller jusqu’au bout dans cette pratique, des nouveaux mouvements ne sont pas mis en place.
Contre le malheur de ne pas y arriver, une persévérance têtue. La bonne manière ? En tous cas, ne pas laisser tomber.
Et écrire, écrire, pour dire la difficulté et témoigner de ce qui a raté.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...