27 février 2017 ~ 0 Commentaire

« plaisir »

Il ne s’agit pas de se dévouer aux pratiques mais que ce qui est entrepris rende plus heureux.
Ne pas se tromper de sens, de qui va vers l’autre.
Ne pas devenir esclave de l’objet, par frénésie ou idéal.
Ne pas oublier le plaisir, celui qui s’arrête devant la satisfaction aveuglante.
Ne pas.
Comme si deux instances siégeaient dans un même corps,
Privilégier, par la force de la raison et de la volonté, le plaisir à l’asservissement d’une cause,
S’arrêter à la limite sans gouter au plus, qui ravale la juste satisfaction.
Se rendre plus sujet qu’objet.
Si possible.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...