05 mars 2017 ~ 0 Commentaire

« désir »

Ne s’accrocher qu’aux manques.
Vider la tête, tant pis si c’est décousu.
Ce vide, c’est aussi la distance avec les paroles dévalorisantes des très chers amis.
Dire non (essayer) à ce qui n’aide pas à tenir droit.
Ne pas faire plaisir.
Croire que c’est possible même si ils prédisent le contraire.
L’inconnu.
La limite, c’est le désir.
Ne pas céder sur ses envies.
Et là, certains aident, d’autres n’y comprennent rien.
La castration est en lien avec le désir.
Désirer n’est pas vouloir, c’est être fragile pour lier encore et affiner le creux du manque.
Ne pas le boucher mais l’arranger de plus en plus sans le perdre.
Et l’amour ?
Pour aimer, il faut être désirant, et croire que c’est situé là-bas.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...