14 mars 2017 ~ 0 Commentaire

« dissemblance »

Comme si il n’en était jamais fini de sentir, de creuser la différence, la dissemblance entre les gens.
Ne pas se laisser à croire que le coté rustre est un modèle évolué du rapport humain, qui aurait entériné la séparation.
Sensation de rejet en miroir du rejet proposé.
Et l’amour ?
Pas l’amour narcissique, un amour plus digne.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...