09 juillet 2017 ~ 0 Commentaire

« défaut »

Un peu quotidiennement,
Parler de sa particularité.
Vouloir se remplir,
Ne pas savoir quand il faut s’arrêter,
Parfois trop parler, qu’une boucle ne se ferme pas,
Car comment supporter la singularité de l’autre,
Quand elle s’isole totalement ?
C’est cependant de ce défaut inhérent,
Qu’une position est tenue,
A partir de ce ratage.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...