31 août 2017 ~ 0 Commentaire

« mortifier »

Ils bougent et s’agitent,
Elle reste pétrifiée,
Refusant de remuer,
Son corps est empêtrée,
Ses yeux verraient le trou dans son corps,
Lui permettraient d’avancer.
L’en-trop fait valser certains,
Et en mortifie d’autres.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...