11 novembre 2017 ~ 0 Commentaire

« ventre »"

Le puits sans fond des mots,
Le plaisir rance de s’en repaître,
De s’y vautrer,
Effraye.
Dans ces cas là,
Ils ne sont pas un refuge,
Ni un allié.
Se et très malheureusement,
Leur faire mal.
Éventrer cette odeur nauséabonde.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...