25 juillet 2018 ~ 0 Commentaire

« ferme »

L’envahissement revient.
La solitude aussi.
Quand le dépeuplement s’éloigne,
La joie est là.
Qu’est ce qui a fait tant de bien.
Autour des enfants.
Ne plus se défendre.
Les mots peuvent-ils être un support ?
Comment faire quand les idéaux se délitent,
Et que le sens s’emmêle ?
Sans l’espoir d’une bonne surprise pour le lendemain.
Quand le chemin est clôturé ?
Fermé.
En tous les cas, les écouter encore mieux.
Désolation du manque d’écoute.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...