22 octobre 2018 ~ 0 Commentaire

« enfants »

Enfants, indéniables pousses à faire mieux,
Travail pratique permanent,
Ils entraînent des réactions imprévues,
Des remords, de la culpabilité,
Des idées de mieux s’y prendre, pourtant l’erreur se répète. Mais, parfois, enfin, une mise en acte à leur égard se décale. Ils sourient. C’est gagné. Un savoir faire s’est installé. Patience du coté parental, apaisement du coté de l’enfance. Une victoire sur ses propres misères anciennes. L’étincelle de la journée, pour eux et pour soi. La sensation d’être meilleur adulte que le matin, sans leçon à donner. Le calme est venu là, entre ces personnes là.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...