30 mai 2019 ~ 0 Commentaire

« famille »

Le père sans autre consistance que sa jouissance.
La violence et le silence d’une mère,
Animal féroce, sans empathie, stupide,
Voluptueuse dans son ignorance.
Il les aura toujours choisi bête.
La beauté d’une sœur réitérée.  » Et alors? Qu’y faire ? »
Tous les gens n’ont pas une double vie, en pensée !
Des épaules en avant, une taille petite, des jambes fortes.
Quel destin !
Pâtir du poids de la souffrance.
Ne pas sentir celui de la légèreté.
Insuffisante consistance.
Féminité ?

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...