16 juillet 2019 ~ 0 Commentaire

« embrouillamini »

Une énorme solitude,
De retour au bercail,
Conflits de toutes parts,
Non discussion,
Non remise en question,
Ancré sur ses positions.
Et c’est un embrouillamini,
S’y retrouver,
Impossible, trop compliqué,
Ne plus démêler les fils,
Laisser les blancs s’installer,
Essayer d’en rire.
Vouloir le bien d’autrui,
Quand celui-ci s’en moque et jouit,
A quoi bon.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...