03 juillet 2020 ~ 0 Commentaire

« morceaux »

Soutien par le corps,
Soucis pour le corps,
Inquiétude du corps,
Sans esprit,
Tellement mis hors jeu,
Etats d’âme inexistants,
Comme une erreur.
Dans la tourmente des mots,
Chercher un sens au monde.
Là, un corps qui tient puis meurt.
Corps beau, mince, maigre.
Certains peuvent être présents,
Mais qui peut comprendre
Ce qui tombe sans cesse,
Ce qui s’effiloche,
Ce qui se raccommode,
Fragile pont à soutenir,
Pour ne pas se trouver coupé
En deux parties.
Corps en morceaux,
S’émerveiller quand il est parfait,
Sans menace de casser.
Ce sont les cris
Qui éclataient la tête,
Et menaçaient l’intégrité.
Les pleurs ne suffisaient pas à réparer le mal,
A ramasser ses loques
Les tourmenteurs irresponsables.

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...