22 septembre 2020 ~ 0 Commentaire

« mère veille »

Manger pour retourner
La peau.
Faire d’un creux une rotonde.
Tout à ciel ouvert.
Sans tristesse cachée,
Repu.
Et regarder le ciel, le soleil et la terre
Emerveillé.
Mais c’était l’autre qui le faisait,
Et l’œil qui imaginait.

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...