Archive | histoire

01 octobre 2015 ~ 0 Commentaire

« fatigue »

La fatigue est un tic comme piqué par une mouche, par une tique.

Lire la suite

Tags:

01 octobre 2015 ~ 0 Commentaire

« c’est bon »

Bon comme le pain…

Lire la suite

Tags:

01 octobre 2015 ~ 0 Commentaire

« impossible »

Impossible de supporter une expression de questionnement ou de souffrance ou de pleurs dans le visage d’un enfant. Impossible d’accepter la misère humaine. Pourtant dès que l’intérêt se porte sur le manque à être c’est-à-dire non pas sur ce qui est arrivé, l’évènement, mais sur l’effet que ça a eu, sur les difficultés que ça […]

Lire la suite

Tags:

30 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« soupir »

Il se plaint de mes cris. Moi qui écrit pour ne pas que mes cris rejaillissent sur lui. Et qui écrit pour accepter sans crier que le monde ne soit pas en ordre ni à mon idée, pour admettre ce décalage, juste en soupirant. Dans le cri, il y a le reproche aussi qui est […]

Lire la suite

Tags: ,

30 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« Nage en eaux troubles »

La folie, un délire de plus. Quelle est sa souffrance à ce fou ? Avec une jouissance plus remarquable. Donc des actes plus remarquables. Pourquoi n’y a-t-il pas cette limite qui caractérise les « normaux » ? Quand il parle mais qu’il est  à coté de la langue, que les mots ne sont qu’un vêtement et encore. Sauf ses […]

Lire la suite

Tags:

29 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« folie maternelle »

Pourquoi une scène peut-elle être traumatique ? La folie maternelle au grand jour, sa jouissance dévoilée dans sa part monstrueuse. Une folie qui se réveille sans crier gare. Une folie autorisée par le père comme ce dernier  l’autorise encore aujourd’hui avec l’autre. Saturne en train de dévorer ses enfants. Médée. Il aurait pu devenir fou. Il […]

Lire la suite

Tags: ,

29 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« vide »

Quand je parviens à laisser venir un peu de vide, je pense à vous. C’est mon héritage. Sauf que pour vous le vide devait se voir sur le corps. En ce qui me concerne, le moins est un état d’être. Toujours notre différence pointe son nez : l’apparat ou l’éthique.

Lire la suite

Tags: ,

29 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« incertitude »

Dès que se profile l’incertitude, la non certitude, un possible imprévisible, un semblant de laisser tomber, je m’évanouis. Pour ne pas tomber indéfiniment je m’accroche à trop de n’importe quoi.

Lire la suite

Tags:

29 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« sujet »

La tentation du laisser tomber devant la difficulté et l’ampleur de la tache ainsi que face à la résistance des autres.  Si on pense qu’ailleurs ils feront mieux, je m’éclipse. S’engager sur la voie de l’incompréhension la plus totale. Les mots ne sont plus un repère et les valeurs sont différentes. Etre rebuté, demi-tour !  Mais […]

Lire la suite

Tags:

29 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« voie de garage »

Mon inquiétude pour celui-ci qui se pose les questions qu’on peut avoir à l’adolescence alors qu’il n’est qu’en primaire. Qui dit vouloir abandonner la vie parce qu’elle ne lui convient pas : la douleur d’exister déjà présente de manière accrue, accompagnée de la voie de garage comme solution. Que dire sinon laisser dire. Poser des questions […]

Lire la suite

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...