Archive | juillet 17

02 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

« tristesse »

Une tristesse sans arrêt, Qui se cerne mieux, Délestée de ses camouflages, La toucher du doigt, Elle est là, Inquiétude, Angoisse, Galère.

Lire la suite

Tags:

01 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

« horde »

Trop de trop, Écroulement possible, Vacillement en cours, Un gros manque. Celui de savoir exactement où se trouve sa place, Un et un qui font un. Hors de.

Lire la suite

Tags:

01 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

« offensif »

Être offensif ? Ou prendre à son compte. Se rendre inattaquable. Propre sur soi. Ne pas accepter la tache, L’innocente propreté de l’autre. Décalé d’agressif.

Lire la suite

Tags:

01 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

« quitte »

Rejeté sans savoir pourquoi. Un mix de ce qu’on est et de de ce qu’on aime. Cette infernale répétition qui traîne à la mort. Être le deuxième choix. Quand un amour vous quitte.

Lire la suite

Tags:

31 août 2017 ~ 0 Commentaire

« peine »

Faudra t-il supporter cette peine d’amour une vie entière ?

Lire la suite

Tags:

31 août 2017 ~ 0 Commentaire

« terre »

Le genou par terre, tête baissée, Mais ce n’est pas une prière, Juste un moment, un autre, De grandes désolations, de désespoir, Chronique, Ça va passer, Le temps de retrouver un équilibre.

Lire la suite

Tags: ,

31 août 2017 ~ 0 Commentaire

« espace »

Tenter de voir dans le corps, le trou non trouvé dans l’âme. Il faut cet espace. Il est nécessaire. Continuer, Pas sur le chemin de la contrariété, Leurre de la frustration, Insuffisante à satisfaire.

Lire la suite

31 août 2017 ~ 0 Commentaire

« manière »

Sa manière lente et ample de bouger, Hum !

Lire la suite

Tags:

31 août 2017 ~ 0 Commentaire

« mortifier »

Ils bougent et s’agitent, Elle reste pétrifiée, Refusant de remuer, Son corps est empêtrée, Ses yeux verraient le trou dans son corps, Lui permettraient d’avancer. L’en-trop fait valser certains, Et en mortifie d’autres.

Lire la suite

Tags:

31 août 2017 ~ 0 Commentaire

« effroi »

La peur, être en état d’alerte, Oui, ça empêche de réfléchir et d’agir, Et ça angoisse, A moins de risquer gros. Continuer d’écouter leurs voix, De caresser leur corps. Pour ne pas fermer, Et contrer l’effroi.

Lire la suite

Tags:

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...