23 mai 2018 ~ 0 Commentaire

« vide »

En faire quelque chose, ou rien, Mais que cela ne soit pas traîné éternellement. Evacuation. Accepter la demi-teinte et le vide. Trébucher.

Lire la suite

Tags:

14 août 2017 ~ 0 Commentaire

« vide »

Ceux qui font rire et ceux qui aiment rire. Ce sont les mêmes ? Il se posait beaucoup de questions. Elle non. Ça semblait plus simple. Les aimer pour un morceau de corps. En avoir conscience. Pour une voix, un sourire, des épaules, des pieds, des mains, une poitrine, des poils, une sensation de peau, […]

Lire la suite

Tags:

20 juillet 2017 ~ 0 Commentaire

« vides »

Comment la religion peut boucher les vides, A l’instar d’autres objets, Qui ne s’échangent pas.

Lire la suite

Tags:

26 février 2017 ~ 0 Commentaire

« vide »

Pourquoi éviter le vide, en être effrayé comme quelque chose qui ne tient pas, sur quoi ce n’est pas possible de s’appuyer, sans repère ? En même temps, si il y a du tout partout, ne serait ce pas la seule petite ouverture claire, le seul repère ? Où est le vide, où est ce […]

Lire la suite

Tags:

19 mai 2016 ~ 0 Commentaire

« vide »

C’est ce vide qui leste et qui fait tenir l’édifice?

Lire la suite

Tags:

12 février 2016 ~ 0 Commentaire

« vide »

Voir le coté plein ou le coté vide ? Le coté évidé, c’est plus dur mais surement plus lucide aussi à condition de ne pas vouloir le remplir et de faire avec.

Lire la suite

Tags:

13 novembre 2015 ~ 0 Commentaire

« vide »

Le vide est un plein qui le mange. Son vide est consistant, trop, il aspire tout, comme sa bouche qui crée un courant d’air quand elle l’ouvre, quand elle fume.

Lire la suite

Tags:

15 octobre 2015 ~ 0 Commentaire

« videttrop »

D’un coté un vide comme si la peau de son corps était trop large et, qu’entre ses organes et cette protection, il y avait un courant d’air, propice à la sensation de froid. De l’autre, un trop, une abondance nauséabonde, malvenue, mal propre.

Lire la suite

Tags: ,

29 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

« vide »

Quand je parviens à laisser venir un peu de vide, je pense à vous. C’est mon héritage. Sauf que pour vous le vide devait se voir sur le corps. En ce qui me concerne, le moins est un état d’être. Toujours notre différence pointe son nez : l’apparat ou l’éthique.

Lire la suite

Tags: ,

Journalduntoquard |
Timedead |
Rebecca, 15 ans, ma vie. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bog3
| Taistoinettoie
| °O o ° * Laur'AnA * °...